-Work'em all-

En collaboration avec le Random(Lab) de L'ESAD Saint Etienne, Work'em All est une  carte blanche présentée lors de la Biennale Internationale de Design de Saint-Etienne 2017 à l'exposition Digital Labors.

 

L'installation Work'em All se veut une rétrospective en cinq machines d'une entreprise fictive nommée GAFA (pour Google, Amazon, Facebook, Apple) retraçant les grandes étapes de l'industrie informatique : de la révolution industriel à la dématérialisation. A travers ces cinq interfaces, imaginées à chaque fois comme des ancêtres primitifs des tablettes tactiles actuelles, Work'em All invite à réfléchir aux procédés numériques visant à transformer certaines activités humaines - dont celles consacrées aux loisirs - en un travail non rémunéré : Le visiteur-joueur se transforme alors en force de travail passant symboliquement du temps gratuit derrière ces machines.

 

Un des enjeux était de réaliser des objets-fictions, des proto-tablettes évoquant des époques aux esthétiques et technologies particulières. 

  • esquisse 3d de principe

  • découpe de la machine 1960

  • construction de la machine 1944

  • structure de la machine 1984

  • finition de la machine1880

 

 Chaque interface ce comporte comme un jeux vidéo aux règles simples : pousser des boutons, tournée des potentiomètre. A chaque interaction, des données sont alors collectés puis retranscrite immédiatement à l'écran de contrôle générale qui fait face aux cinq pupitre de manière à former une affiche, elle même retransmise alternativement à une imprimante relié en wifi. Le visiteur comprend alors, que les données factuelles affichées sur l'écran sont la résultante de son travail et que s'il veut acquérir le fruit de son labeur, il devra payer l'intégralité du coût de l'affiche.

 

Conception des machines : Pierrick Faure, Martin Guillaumie.

Fabrication des machines : Pierrick Faure.

Jeux vidéos et affiche : Random Lab.